Vin du Tursan



Servis sur les tables depuis l’époque gallo-romaine, les vins de Tursan ont traversé l’Histoire. Les moines des abbayes ont contribué au développement de la culture de la vigne et à son dynamisme économique avec une apogée au XVIIème siècle.

Depuis cette date, les techniques de vinification ont été modifiées afin de concurrencer les vins blancs doux qui ont le vent en poupe et répondent aux nouveaux goûts des consommateurs.

Vous pourrez servir « Les douceurs de Chalosse », ce vin blanc doux qui fait la réputation du vignoble du Tursan, en accompagnement d’un foie gras en entrée ou avec un dessert du pays (tourtière, pastis …)

JPEG - 66.1 ko

Les vignobles du Tursan, parsemés sur les coteaux ensoleillés et vallons adoucis, bénéficient d’une situation climatique privilégiée. Ils s’étirent dans les courbes de l’Adour et sur les premiers contreforts des Pyrénées. Un jardin à la terre généreuse de cailloux et d’argile pour faire naître un vin de caractère décliné en 3 couleurs : rouge, blanc, rosé.

Pour vous donner quelques repères : Les cépages sont majoritairement Cabernet Franc et Sauvignon Tannat, Fer et Servadou pour l’élaboration des vins rouges, Barroque, Manseng et Sauvignon pour l’élaboration des vins blancs. La production moyenne est de 15 000 hectolitres : 40% en rouge, 40% en blanc et 20% en rosé.

A ne pas manquer : La cave coopérative des vignerons landais de Geaune, principal acteur économique de l’Appelation.

JPEG - 2.3 Mo
JPEG - 868.6 ko